Burkina Faso

J’ai été la CIBLE d’une cyber-attaque !

2 Mins read

Il y a quelques jours de cela, j’ai publié un article qui, semble-t-il, a fortement dérangé… Au point qu’une cyberattaque complexe ait tenté de pirater mon site internet !

Le sujet portait sur le possible lien entre la société OSF (https://pourlaverite.com/index.php/2020/08/09/osf-zephirin-diabre-president-du-burkina-faso/), créé en 1979 par Georges Soros, milliardaire américain et le chef de file de l’opposition burkinabè, Zéphirin Diabré.

Je posais donc la question : Zéphirin Diabré, utiliserait-il l’influence et le large portefeuille de Soros pour gagner le cœur de son peuple et ainsi accéder au trône présidentiel ?

Seulement quelques jours après la publication de l’article, mon site a subi une attaque d’ampleur. Après des heures de recherches, mon équipe a trouvé un début de piste intéressante.

Il y a deux jours, tôt la matinée (7 heures 12 heures), près de 1,5 millions de requêtes ont été faites pour pirater mon site via l’article en question.

Plus d’un million de requêtes enregistrées sur le site internet entre 7 heures et 12h

La majorité des requêtes venait de France. Le but de cette attaque était de saturer le serveur afin de bloquer mon site internet.

Les attaques provenaient majoritairement de la France

Nous avons, après une analyse de premier plan, conclu que les requêtes étaient trop nombreuses dans un laps de temps beaucoup trop réduit, pour être réelles. Cette technique, appelée DDOS, est la signature du groupe de hackers bien connu.

On a donc, à travers cette attaque, voulu ME CENSURER, et m’empêcher de faire mon travail de journaliste.
Toute mon équipe d’analystes travaille sans relâche pour découvrir qui se cache derrière cette attaque.

Je vous rassure mes chers lecteurs, l’équipe technologique veille de près à la sureté du site.
Cette attaque confirme que l’article a mis en lumière des informations que “quelqu’un” souhaite garder dans l’ombre et si, par malheur, nous apprenons que monsieur Zéphirin Diabré a, en payant ce groupe de hackers, tenté de me faire taire, cela serait un triste jour pour le Burkina Faso. Un candidat à la présidentielle tentant d’entraver la liberté de la presse serait de très mauvais augure pour le maintien de notre démocratie.

Le peuple Burkinabè a le droit à la VERITE et des millions de dollars ne me feront pas reculer !

Il serait temps de comprendre que je suis Anita Pettit et que je vis pour la Vérité.

Je tiendrai mes lecteurs au courant de toutes les évolutions de ce dossier.
POUR LE TRIOMPHE DE LA VERITE !

Par Anita Pettit

Related posts
Burkina FasoCôte d'IvoireMali

Russie vs France : qui remportera la coupe ?

3 Mins read
Il y a quelques jours, JeuneAfrique publiait un dossier composé de plusieurs articles d’investigation sur les coulisses du “soft power” russe en…
ArticlesBurkina Faso

Burkina : Kaboré limoge ses ministres de la Défense et de la Sécurité, Cherif Sy et Ousséni Compaoré

2 Mins read
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a limogé les ministres de la Défense Chériff Sy et de la Sécurité Ousséni Compaoré,…
ArticlesBurkina FasoInternationalPolitics

Can former president Compaoré’s trial help to reconcile Burkina Faso?

3 Mins read
Will justice finally be served to those responsible for the assassination of Burkina Faso’s former president Thomas Sankara and his allies? 34…
Power your team with InHype

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *