ArticlesNiger

Niger – Rapport sur la Sécurité : La situation de protection reste précaire dans 4 régions

2 Mins read

« La situation de protection des populations dans les régions de Diffa, Tillabéri, Tahoua et Maradi reste précaire avec un activisme des groupes armés non-étatiques ». C’est ce qui ressort d’un rapport de présentation analytique de protection UNHCR qui a prévalu dans 4 régions du Niger.

Fin août 2020, le point focal du Monitoring de protection du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a effectué une présentation analytique de la situation de protection qui a prévalu de janvier à juin 2020 dans les régions de Diffa, Tillabéri, Tahoua et Maradi. Selon un compte rendu de réunion de « Cluster Protection Niger », cette présentation analytique a portée sur l’analyse du contexte dans chaque région, l’analyse des tendances de protection, le mouvement des populations, les réponses apportées, les gaps de protection et inter secteurs et les recommandations pertinentes.

« La situation de protection sur toutes les régions concernées reste précaire avec un activisme des GANE (Groupes armés non-étatiques – NDLR) suivi de plusieurs incursions, mouvements de populations, de violations des droits de l’homme touchant ainsi les femmes, les filles, les garçons et les hommes en particulier pour les personnes déplacées internes, les résidents et les réfugiés », a indiqué le compte rendu de réunion de « Cluster protection Niger ».

Plus de 1.200 incidents de protection en 6 mois
Pendant cette période de référence, poursuit le compte rendu de réunion, 456 incidents de protection ont été rapportés dans la région de Diffa, 334 incidents dans la région de Maradi, 498 incidents dans la région de Tahoua et Tillabéri. « Les incidents le plus fréquents dont Violation du droit à la propriété, suivi de Violation du droit à la vie et intégrité physique. Les analyses montrent que les cas des viols et enlèvements persistent. En plus, plusieurs zones restent non accessibles dans toutes les régions », peut-on lire dans le compte rendu.

Toujours selon ce compte rendu, les participants à la réunion ont soulevé la question de la pertinence d’approfondir les analyses et conformer ces analyses à toutes les régions afin de dégager les informations touchant en particulier les enfants pour une réponse appropriée. Enfin les membres du Cluster Protection ont évoqué la nécessité de la réponse apportée par les acteurs de protection aux problèmes de protection rapportés dans le monitoring.

Related posts
ArticlesCôte d'Ivoire

Politique en Côte d’Ivoire : Ouattara et Gbagbo « préfèrent l’injustice au désordre »

4 Mins read
Derrière les images des deux anciens rivaux tout sourires, c’est bien plus qu’une réconciliation qui se joue. Si, pour l’un comme pour…
ArticlesInternational

"Juste du racisme": en Afrique du Sud, les violences nourrissent les vieilles rancoeurs

3 Mins read
Inanda (South Africa) – Des sanglots couvrent les chants funèbres diffusés par les haut-parleurs, au-dessus du cercueil orné de fleurs. Njabulo Dlamini,…
ArticlesInternational

Cinéma : ce festival de Cannes aurait pu être celui de l’Afrique

4 Mins read
Malgré le grand nombre de films africains sélectionnés sur la Croisette, deux seulement ont obtenu des prix. Même si chacun a retenu,…
Power your team with InHype

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *