ArticlesCôte d'Ivoire

Cajou : hausse de la production en 2020 en Côte d’Ivoire, leader mondial

1 Mins read

La production de noix de cajou en Côte d’Ivoire, leader mondial, a augmenté de 33% en 2020 par rapport à 2019, grâce à une aide de l’État destinée à faire face à la crise liée au Covid, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré. «La campagne a été fortement perturbée par les effets de la pandémie de la COVID-19», a déclaré Sidi Touré à l’issue du Conseil des ministres. «Face à la tendance baissière des prix (…) le gouvernement a apporté son appui à la filière», a-t-il ajouté. «Au terme de la campagne 2020, une production de 848.700 tonnes a été commercialisée contre 634.631 en 2019. Soit une hausse de 33%», a-t-il souligné. «Au total 297 milliards de FCFA (453 millions d’euros) ont été distribués aux producteurs contre 238 milliards en 2019 (363 millions d’euros)».

Pour la campagne de commercialisation qui va s’ouvrir vendredi, le prix d’achat aux planteurs a été fixé à 305 FCFA (0,46 euro) par le gouvernement. L’État a également «instruit les services en charge de la protection des frontières (…) de prendre toutes les mesures de lutte contre la fuite des noix par les frontières terrestres», selon le porte-parole. La noix de cajou donne parfois lieu à de la spéculation avec de la contrebande vers les pays voisins ou des achats sous le prix fixé par l’État. Le Conseil coton-anacarde (CCA), qui gère la filière, a annoncé une campagne de sensibilisation contre la fuite de la production vers les pays frontaliers, qui débutera lundi.

Le secteur ivoirien de l’anacarde compte 250.000 producteurs regroupés dans une vingtaine de coopératives et emploie deux millions de personnes, directement ou indirectement. L’amande de la noix de cajou est utilisée en cuisine et dans les cosmétiques, alors que la résine contenue dans sa coque se prête à divers usages industriels. La noix de cajou brute est exportée vers l’Inde, le Vietnam et le Brésil qui abritent des industries de transformation. Les principaux pays consommateurs sont l’Inde, les États-Unis, l’Union européenne, la Chine, les Émirats arabes unis et l’Australie.

lefigaro

Related posts
ArticlesInternationalNewsPolitics

« En Afrique, l’indépendance de la presse est limitée dans une myriade d’États »

2 Mins read
Entretien Dans son dernier rapport publié le 3 mai, Reporters sans frontières (RSF) note la forte dégradation de la liberté de la presse…
ArticlesInternationalNewsStartup

Tech : Israël à la conquête du marché de la santé en Afrique

4 Mins read
Grâce à l’événement MedInIsrael, Tel-Aviv entend approfondir ses relations dans ce secteur avec les pays francophones, explique à Jeune Afrique Michal Gur-Aryeh,…
ArticlesInternationalStartup

Afrique devrait connaître une croissance astronomique

1 Mins read
Le marché des centres de données en Afrique devrait connaître une croissance astronomique au cours des prochaines années. À la mi-2021, l’Afrique…
Power your team with InHype

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *