ArticlesBusinessInternational

Les cryptomonnaies : c’est le moment d’investir pour les femmes

2 Mins read

Il est vrai qu’en Afrique, la croissance du secteur crypto est freinée par la méfiance générale envers les nouvelles technologies. De plus, les escroqueries et les interdictions des gouvernements empêchent une meilleure adoption des actifs numériques. Mais il faut reconnaitre qu’il y a de multiples avantages à utiliser les cryptomonnaies. Découvrez 3 bonnes raisons pour lesquelles les femmes en Afrique doivent posséder des actifs numériques.

Profiter de la commodité offerte par les cryptos

D’après une publication Twitter de Forbes Crypto, le 12 octobre, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les femmes en Afrique devraient investir dans les cryptos. L’une d’entre elles est que les services crypto permettent d’effectuer de grosses transactions en toute commodité. Grâce aux cryptomonnaies, les femmes en Afrique pourront transférer d’importantes sommes d’argent, sans limites de montant. En plus, les frais de transaction sont marginaux comparativement aux 3 % à 20 % qu’on demande pour les services financiers conventionnels.

Les femmes africaines gagneraient beaucoup à adopter les cryptos

De plus, le transfert d’argent par les services crypto est très rapide. Plus besoin d’attendre plusieurs semaines avant de faire parvenir des fonds en Afrique ou de les envoyer à l’extérieur. Les cryptomonnaies vont faciliter le commerce transfrontalier de manière très significative en Afrique. Elles vont permettre de payer des produits et des services en quelques clics, sans avoir à manipuler de grosses sommes d’argent liquide.

Pouvoir contrôler ses finances et acquérir une sécurité financière

Certes, de nombreux efforts sont déployés pour l’autonomisation des femmes dans le monde. Mais beaucoup de femmes en Afrique n’arrivent pas à être autonomes, notamment parce que leurs cultures recommandent aux hommes de contrôler toutes les finances. Dans ce contexte, les femmes en Afrique ont parfois des difficultés à obtenir des crédits. Dans certains cas, cela vient du fait qu’elles ne possèdent pas de terres.

Plusieurs autres types de garanties sont demandés, alors que les femmes ne peuvent pas toujours les fournir. En comparaison, les services crypto permettent de faire des prêts avec très peu de moyens. D’ailleurs, plusieurs femmes ont réussi à acquérir une sécurité financière en investissant dans les cryptomonnaies, malgré les escroqueries.

Quel niveau d’adoption des cryptos chez les femmes africaines ?

Conserver sa vie privée tout en ayant accès à des services financiers

Les consommateurs doivent habituellement fournir une pléthore d’informations personnelles avant d’accéder aux produits des services financiers classiques. Pourtant, il est très facile d’accéder à des services financiers via les plateformes de cryptos, sans fournir des informations personnelles.

Très souvent, il suffit de posséder une adresse électronique pour pouvoir configurer un portefeuille de cryptomonnaies. La configuration prend moins de cinq minutes. Une fois qu’elle est terminée, le consommateur a accès à tous les services crypto de son choix.

Les transactions en cryptos sont simples, rapides et sécurisées. Elles s’effectuent en toute confidentialité, avec une traçabilité garantie. Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, les femmes en Afrique ont tout intérêt à se lancer dans le secteur crypto.

Coindesk

Related posts
ArticlesInternational

Récent rapport d'Amnesty International : une inquétante situation en Algérie

4 Mins read
Le récent rapport d’Amnesty International publié le 9 Janvier 2023 s’est donné la mission de se concentrer sur les condamnations à mort…
ArticlesGhana

Situation économique au Ghana se dégrade

2 Mins read
Le Ghana vit sa pire crise économique depuis une génération. Le pays est en défaut de paiement depuis le 19 décembre, l’inflation…
ArticlesInternationalLifestyleNews

Harry & Meghan : le voyage en Afrique qui a fait basculer leur histoire d’amour

2 Mins read
En 2016, juste après leur rencontre, Meghan Markle et le prince Harry se sont envolés pour le Botswana. Un premier voyage qu’ils…
Power your team with InHype

Add some text to explain benefits of subscripton on your services.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *